Bilan pronos du week-end

Vous êtes nombreux à me demander si je vends mes pronostics, quel est mon bilan, quels paris je privilégie… Et la plupart du temps, j’avoue que je préfère botter en touche : l’objectif de Parieur Gagnant n’est pas de vous vendre des pronos et encore moins de vous faire penser que j’ai la science infuse en matière de paris sportifs !

Crédits : LNB.fr – https://www.lnb.fr/fr/article/jeep-elite-j4-a-cholet-ldlc-asvel-a-eu-chaud-14873.html

Je comprends cependant votre besoin de chiffres et de datas “clés”, aussi je vous proposerai ponctuellement de découvrir mes pronos et bilans des semaines passées. Vous aurez ainsi une idée plus claire de ma façon de parier, mes mises engagées en %, et sur les paris qui m’intéressent.

Commençons donc sur les paris du week-end dernier (9-12 octobre) !

11 paris placés, dont 10 sur du basketball

Le basket, c’est mon dada. Je parie à 90% sur ce sport, et je devrais définitivement ne parier QUE sur celui-ci. Dès que je me laisse tenter par un petit match de football ou d’un autre sport, c’est souvent pour des résultats médiocres.

Pour voir l’image en plus grand, cliquez ici, puis zoomez sur l’image en un clic.

Ca a encore été le cas ce week-end, puisque mon pire pronostic est sans doute sur le seul match de foot joué. Mon pari : un penalty dans le match France – Portugal. Toujours en petite mise, mais quand même : on était loin de la réalité… Il faut absolument que je me concentre sur le sport que je connais le mieux : le basket !

Car dans le même temps, côté basket, je finis sur un magnifique 8/10 et j’engrange pas mal de bénéfices, notamment grâce à 3 beaux coups.

3 très beaux bets qui font bondir ma bankroll

  • Le très bon coup senti en jouant le MT/FM sur Chalon/Orléans : 1/2 – 2/1. Ca permet de passer une cote à 7,5 !
  • L’over 21,5 PRP de M. Stockton (Cholet), sur lequel j’ai risqué 1% de ma bankroll (à mes yeux, c’est beaucoup !)
  • Le pari “culotté” de la nuit avec le triple double de King James, coté à 4,2 sur PSEL : et hop, un magnifique bénéfice de 2,4 unités en un seul bet !

J’ai assez peu parié ce week-end, et j’ai respecté des mises très prudentes. Cela ne m’a pas empêché de faire un très beau bénéfice total : +4,42 unités. Si toutes les fins de semaine étaient aussi belles, ce serait le pied !

“Mais pourquoi tu paries aussi peu ?”

C’est la première fois que je dévoile ici mes mises en % et quelques bets persos. Je crois que beaucoup vont être étonnés de voir que je parie régulièrement 0,3%, 0,5% ou encore 0,75% sur un bet. Je vais rarement jusqu’à 1% de ma bankroll placé sur un seul pari. Et cela peut sembler un peu dingue.

En fait, pas du tout. Quand on sait que cela fait des années que je joue avec la même bankroll (et que celle-ci n’est jamais tombée à 0, bien au contraire !) et que ma bankroll augmente saison après saison, on comprend deux choses :

  1. Ma prudence me permet de me sortir sans trop de dommage des mauvaises séries
  2. Le fait d’avoir une bankroll consolidée, saison après saison, me permet de jouer des belles sommes, même lorsque je ne parie “que” 0,5% sur un bet.

Remarquez au passage que le fait de jouer avec des très petites mises (en unité) ne m’empêche pas de faire des très beaux bénéfices. Le secret, c’est bien sûr d’éviter de jouer uniquement sur des petites cotes et de tenter des bets sur des outsiders, sur des cotes boostées ou encore sur des paris complexes, comme le MT/FM évoqué plus haut.

Alors, t’en penses quoi ? Quel a été le bilan de ton week-end, pour toi ?

Tchuss !

Gabin

Sur le même sujet :
No related posts for this content
Cliquez ici pour laisser un commentaire ! 0 commentaires