Pari multiple et pari système : comment ça marche ?

Les paris multiples, aussi appelés paris systèmes, sont un type de pari un peu particulier. Comme les paris combinés, ils permettent de coupler plusieurs matchs sur un même ticket mais à l’inverse des combinés, les systèmes peuvent vous faire gagner même si vous commettez une ou plusieurs erreurs de pronostic.

  • Par exemple, un pari combiné sur 4 matchs nécessite que les 4 matchs soient pronostiqués avec justesse pour être gagnant.
  • Un pari multiple (ou pari système) sur 4 matchs, pourra vous faire gagner à condition que vous ayez au moins 2 ou 3 bons pronostics sur 4.

Les paris multiples permettent donc de profiter des atouts des paris combinés (à savoir des cotes totales supérieures aux paris simples) tout en vous permettant un certain droit à l’erreur.

Mais comment cela est-il possible, et qu’en est-il des gains ?

Exemple d’un pari multiple

Pour que cela soit plus clair, nous allons prendre un exemple de pari multiple sur 4 matchs de football :

Pari A : Liverpool – Tottenham : je parie sur la victoire de Liverpool à 1,80
Pari B : Amiens – Reims : je parie sur le match nul à 2,95
Pari C : Montpellier – PSG : je parie sur la victoire du PSG à 1,65
Pari D : Getafe – Villarreal : je parie sur la victoire de Getafe à 2,20

J’estime que, sur ces 4 pronostics, je risque de faire au moins une erreur. Je vais donc partir sur un pari multiple 3/4, c’est-à-dire qu’il suffira d’avoir 3 bons pronostics sur 4 pour avoir des gains. Cela revient en fait à jouer sur toutes les combinaisons possibles de ces matchs, à raison de 3 pronostics à chaque fois.

Ainsi, voici les combinaisons rendues possibles par mon pari multiple :

Pari A x Pari B x Pari C = 1,80 x 2,95 x 1,65 = cote totale 8,8
Pari B x Pari C x Pari D = 2,95 x 1,65 x 2,20 = cote totale 10,7
Pari C x Pari D x Pari A = 1,65 x 2,20 x 1,80 = cote totale 6,5
Pari D x Pari A x Pari B = 2,20 x 1,80 x 2,95 = cote totale 11,7

J’ai donc opté pour un 3/4 à 1€, soit 1€ misé sur chacune des combinaisons ci-dessus. Mon pari me coûtera donc 1€ x le nombre de combinaisons (4) = 4€ en tout.

Combien peut-on gagner avec un pari multiple/système ?

Reprenons le même exemple, avec les 4 matchs déjà énoncés ci-dessus, et un pari en 3/4 à 1€.

Si le Pari A, B et C sont justes mais pas le pari D, j’empocherai 1€ x 8,8 = 8,8€
Si le pari B, C et D sont justes mais pas le pari A, j’empocherai 1€ x 10,7 = 10,7€
Si le pari C, D et A sont justes mais par le pari B, j’empocherai 1€ x 6,5 = 6,5€
Si le pari D, A et B sont justes, mais pas le pari C, j’empocherai 1€ x 11,7€ = 11,7€

Enfin, si tous les paris sont justes, je gagnerais toutes les combinaisons, soit 8,8€ + 10,7€ + 6,5€ + 11,7€ = 37,7€.

Combien aurais-je pu gagner en jouant ces 4 paris en combiné ?

Si j’avais joué ces mêmes 4 matchs au sein d’un pari combiné, j’aurais eu une cote totale de 19,3. Si j’avais misé la même somme totale que mon pari système, soit 4€, j’aurais pu gagner 4€ x 19,3 = 77,2€. L’écart est énorme !

Mais il ne faut pas oublier qu’avec le pari multiple, ou pari système, je me donne le droit de faire au moins une erreur sans perdre la totalité. Avec le pari multiple, ce n’est pas le cas : la moindre erreur est fatale !

Avec un pari multiple 3/4, vous avez certes plus d’argent à débourser et un gain potentiel réduit, mais vos probabilités de gains sont plus fortes. Ainsi, sur 4 rencontres sportives, si vous avez une erreur sur votre coupon, vous pouvez tout de même espérer faire des bénéfices (ou réduire vos pertes). Vos chances de gagner s’élèvent, au détriment de votre gain potentiel max.

Peut-on combiner différents sports sur un pari multiple ?

Oui, vous pouvez jouer sur différents sports au sein d’un ticket en système ou en multiple. Dans l’exemple ci-dessus, il s’agit de 4 matchs de football, mais on aurait très bien pu jouer sur 4 matchs de rugby, ou encore sur un match de basket + 1 match de foot + deux rencontres de tennis.

Quel type de pari est possible en système ?

Vous pouvez jouer sur le vainqueur d’une rencontre, mais aussi sur le vainqueur avec handicap, sur le nombre de buts, sur le nom d’un buteur… Sur les bookmakers ARJEL (respectueux des règles émises par l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne), vous ne pouvez pas parier sur les cartons jaunes ou sur certains faits de jeux (corners, poteaux, etc), mais les possibilités restent très grandes, et il ne tient qu’à vous de coupler des paris de différents types.

Attention cependant à ne pas vous faire avoir sur certains matchs de coupe : certaines paris s’entendent “à la fin du temps réglementaire” quand d’autres comprennent les prolongations. Lisez bien la grille avec de placer votre pari 😉

Les paris multiples les plus connus

En fonction du nombre total de matchs que vous souhaitez jouer sur un même ticket, il existe donc de multiples possibilités de paris multiples/systèmes différents. Ainsi, en jouant par exemple 5 matchs, vous pourriez jouer un 2/5 (2 bonnes possibilités suffiront pour empocher des gains), un 3/5 (3 bons pronostics nécessaires pour gagner) ou encore un 4/5 (4 bons choix pour gagner).

Tableau des mises sur les paris multiples

Crédits de l’image : Parieur-Gagnant.com

Notez que d’autres certains sites de paris sportifs comme Betclic, Winamax, Netbet, Bwin, Parions Sport ou encore Unibet proposent d’autres types de “grilles” multiples, notamment le Trixie, le Patent ou le Yankee. D’autres bookmakers proposent uniquement des paris multiples classiques, inscrits sur la grille ci-dessus. 

Les paris multiples particuliers des books seront prochainement traités dans cet article. 

Bien sûr, choisir tel ou tel pari multiple aura un impact sur le montant potentiel de vos gains et sur vos mises. Découvrons ensemble les principaux paris systèmes que vous pouvez utiliser, et l’intérêt de chacun.

Le pari multiple 2 sur 3

Vous jouez sur 3 matchs, et il suffit d’avoir 2 bons pronostics pour gagner. Voici un exemple :

Pari A : Manchester City – Juventus de Turin : je parie sur le match nul à 3,10
Pari B : ASVEL – Limoges (basket) : je parie sur la victoire de l’ASVEL à 1,70
Pari C : Gaël Monfils – Taylor Fritz (tennis) : je parie sur la victoire de Fritz à 2,20

Je joue donc ces 3 rencontres dans un pari en 2/3 à 1€, soit 3€ misés.  Voici les 3 combinaisons de mon pari :

Pari A x Pari B = cote totale de 5,3 => si le pari A et le pari B sont justes, je peux empocher 1€ x 5,3 = 5,3€
Pari B x Pari C = cote totale de 3,7 => si le pari B et le pari C sont justes, je peux empocher 1€ x 3,7 = 3,7€
Pari C x Pari A = cote totale de 6,8 => si le pari C et le pari A sont justes, je peux gagner 1€ x 6,8 = 6,8€

Et si tous les paris sont gagnants, je gagnerais donc 5,3€ + 3,7€ + 6,8€ = 15,8€

Quand jouer un pari multiple 2 sur 3 ?

Le pari système 2/3 est parfait pour comprendre le fonctionnement des multiples. Les combinaisons sont peu nombreuses, ce qui permet aussi à ce type de pari d’être peu onéreux : seulement 3€ pour une mise minimale de 1€. Vous voulez tester les paris multiples pour de bon ? Pour votre premier pari, le 2 sur trois est tout indiqué !

L’ADN des paris multiples est tout de même de prendre des risques, aussi il est conseillé de ne pas utiliser uniquement des petites cotes / sur les favoris. Parier en 2/3 avec des cotes à 1,20, 1,30 ou 1,5 n’aurait aucun sens : le pari combiné sera plus indiqué.

L’ADN des paris multiples ? La prise de risque ! 

L’une des solutions pour profiter pleinement du potentiel d’un ticket multiple 2 sur 3, c’est de jouer sur des outsiders ou des matchs nuls. Avec une cote moyenne au-delà de 2, vous pourrez espérer un beau gain en cas de 2/3, et un joli bénéfice lorsque vos 3 paris passeront. Pour gagner plus, il faut évidemment prendre plus de risques, que cela soit au niveau de la cote ou au niveau de la mise… !

Le pari multiple 3 sur 4

Vous jouez sur 4 matchs, et vous aurez besoin d’au moins 3 bons pronostics pour gagner. Exemple :

Pari A : FC Metz – Rennes : je parie sur un match nul à 3,5
Pari B : Federer – Djokovic (tennis) : je parie sur une victoire de Federer à 2,5
Pari C : FC Dortmund – Bayer Leverkusen : je parie sur une victoire de Dortmund à 1,75
Pari D : ASM Clermont – Rugby Club Toulonnais (rugby) : je parie sur une victoire de Clermont avec au moins 5 points d’avance à 1,9

Je joue donc ces 4 rencontres dans un pari en 3/4 à 1€, soit 4€ misés.  Voici les 4 combinaisons de mon pari :

Pari A x Pari B x Pari C = cote totale de 15,3 => si les paris A, B et C sont justes, je peux empocher 1€ x 15,3 = 15,3€
Pari B x Pari C x Pari D = cote totale de 8,3 => si les paris B, C et D sont corrects, je peux gagner 1€ x 8,3 = 8,3€
Pari C x Pari D x Pari A = cote totale de 11,6 => si les paris C, D et A sont bons, je peux gagner 1€ x 11,6 = 11,6€
Pari D x Pari A x Pari B = cote totale de 16,6 => si les paris D, A et B sont OK, je peux empocher 1€ x 16,6 = 16,6€

Si tous les paris sont gagnants, je gagnerais donc 15,3€ + 8,3€ + 11,6€ + 16,6€ = 51,8€.

Quand jouer un pari multiple 3 sur 4 ?

Le pari multiple 3 sur 4 ressemble beaucoup au 2/3 : des combinaisons réduites, une erreur possible, une mise assez réduite. Mais un match supplémentaire a son importance, et il est logiquement plus difficile de gagner avec un multiple 3/4 qu’avec un système 2/3.

Pari système en 3 sur 4 : que des grosses cotes

Ici aussi, je vous conseille de tabler sur une cote minimale au-delà des 1,7/1,8. Si vous ne faites que coupler des cotes moyennes ou médianes, vous risquez de générer des gains relativement faibles, disons équivalent à votre mise. Or, le but d’un pari multiple, c’est bien d’engranger des gains supérieurs à la moyenne !

Le pari multiple 4 sur 5

Vous jouez sur 5 matchs, et vous aurez besoin d’au moins 4 bons pronostics pour gagner. Un exemple concret :

Pari A : Standard de Liège – Anderlecht : je parie sur la victoire d’Anderlecht à 2,3
Pari B : Pau-Lacq-Orthez – Orléans (basket) : je parie sur une victoire de Pau par 4 points ou +, à 1,8
Pari C : Northampton – Saracens (rugby) : je parie sur une victoire des Saracens à 2,2
Pari D : Rio Ave – Boavista (football portugais) : je parie sur un match nul à 3,15
Pari E : LOSC – Girondins de Bordeaux : je parie sur une victoire de Lille à 1,80

Je joue donc ces 5 rencontres dans un pari en 4/5 à 1€, soit 5€ misés.  Voici les 5 combinaisons de mon pari :

Pari A x Pari B x Pari C x Pari D = cote totale de 28,7 => si les paris A, B, C et D sont justes, je peux empocher 1€ x 28,7 = 28,7€
Pari B x Pari C x Pari D x Pari E = cote totale de 22,5 => si les paris B, C, D et E sont corrects, je peux gagner 1€ x 22,5 = 22,5€
Pari C x Pari D x Pari E x Pari A = cote totale de 28,7 => si les paris C, D, E et A sont bons, je peux gagner 1€ x 28,7 = 28,7€
Pari D x Pari E x Pari A x Pari B = cote totale de 23,5 => si les paris D, E, A et B sont OK, je peux empocher 1€ x 23,5 = 23,5€
Pari E x Pari A x Pari B x Pari C = cote totale de 16,4 => si les paris E, A, B e C sont corrects, je recevrais 1€ x 16,4 = 16,4€

Si mes 5 pronostics sont gagnants, je gagnerais donc 28,7€ + 22,5€ + 28,7€ + 23,5€ + 16,4€ = 119,8€.

Quand jouer un pari multiple 4 sur 5  ?

Le pari multiple 4 sur 5 reste relativement peu onéreux. Mais on se rapproche dangereusement des paris combinés risqués : une seule erreur sur 5 matchs est possible, et les gains peuvent s’avérer élevés, même avec seulement un 4/5. Le rapport risque / gain est très intéressant, il s’agit cependant de choisir des cotes suffisamment intéressantes pour ne pas empiler les favoris et peiner à rester dans ses frais en cas d’un 4/5 peu rentable.

Pour moi, le pari système 4/5 est la limite à ne pas dépasser en matière de marge d’erreur. C’est pour cette raison que je ne traite pas les paris multiples 5/6 ou 6/7, beaucoup moins courant et moins fructueux, à mon sens, pour les parieurs.

Le pari multiple 2 sur 4

Vous jouez sur 4 matchs, et vous aurez besoin d’au moins 2 bons pronostics pour gagner. Un exemple concret :

Pari A : Stade Rennais – Angers  : je parie sur la victoire du Stade Rennais par au moins 2 buts d’avance à 2,70
Pari B : Nantes/Rezé – Chaumont (volley) : je parie sur une victoire de Chaumont à 2,5
Pari C : Chelsea – Leeds : je parie sur une victoire de Chelsea à 1,65
Pari D : Croatie – Danemark (handball international) : je parie sur une victoire du Danemark à 1,70

Je joue donc ces 4 rencontres dans un pari en 2/4 à 1€, soit 6€ misés, car le 2/4 va créer automatiquement tous les paris doubles possibles.  Voici les 6 combinaisons de mon pari :

Pari A x Pari B  = cote totale de 6,7 => si les paris A et B sont justes, je peux empocher 1€ x 6,7 = 6,7€
Pari B x Pari C  = cote totale de 4,1 => si les paris B et C sont justes, je peux empocher 1€ x 4,1 = 4,1€
Pari C x Pari D  = cote totale de 2,8 => si les paris C et D sont justes, je peux empocher 1€ x 2,8 = 2,8€
Pari C x Pari A = cote totale de 4,4 => si les paris C et A sont justes, je peux empocher 1€ x 4,4 = 4,4€
Pari D x Pari A  = cote totale de 4,6 => si les paris D et A sont justes, je peux empocher 1€ x 4,6 = 4,6€
Pari D x Pari B  = cote totale de 4,2 => si les paris D et B sont justes, je peux empocher 1€ x 4,2 = 4,2€

Si tous les paris sont gagnants, je gagnerais donc 6,7€ + 4,1€ + 2,8€ + 4,4€ + 4,6€ + 4,2€ = 26,8€.

Quand jouer un pari multiple 2 sur 4 ?

Avec les paris système 2 sur 4, nous entrons dans des paris systèmes un peu plus difficiles, avec des combinaisons plus nombreuses. La stratégie à mettre en place se veut plus complexe, car il faudra choisir des cotes assez élevées pour que le rapport risque / gain soit en votre faveur. Regardez l’exemple ci-dessus : réussir 2 paris sur 4 n’est pas suffisant pour espérer un bénéfice, car la plupart des combinaisons ne permet pas de couvrir la mise risquée (6€).

Trois remarques ici :

  • Ou bien on espère au minimum 3 bons pronostics pour faire un bénéfice, auquel cas le pari 3/4 est peut-être plus intéressant
  • Ou bien on joue des cotes élevées (2,00 et + sur chaque match) et on peut engranger un bénéfice dès qu’on atteint 2 bons pronostics
  • Ou bien on joue sur le long terme, sachant pertinemment que deux bons pronostics suffisent pour limiter les dégâts, 3 permettant de générer un petit bénéfice, et 4 bons paris sur 4 permettant un bénéfice non négligeable

Dans tous les cas, le pari multiple 2 sur 4 se veut plus complexe que les autres, et demande de la réflexion et du recul. Je le conseillerais donc aux parieurs intermédiaires plutôt qu’aux débutants.

Le pari multiple 3 sur 5

Vous jouez sur 5 matchs, et vous aurez besoin d’au moins 3 bons pronostics pour gagner. Voilà un exemple concret pour comprendre :

Pari A : Bayern Munich – Hoffenheim : je parie sur le match nul à 3,45
Pari B : Rouen – Angers (hockey sur glace) : je parie sur une victoire de Rouen à 1,90
Pari C : Real Sociedad – Real Madrid : je parie que les deux équipes vont marquer (BTTS) à 2,05
Pari D : MSB Le Mans – Dijon (basket) : je parie sur une victoire de Dijon par au moins 4 points à 1,85
Pari E : Los Angeles Lakers – Minnesota Timberwolves (NBA) : je parie que Lebron James fera au moins 11 passes décisives à 2,10

Je joue donc ces 5 rencontres dans un pari en 3/5 à 1€, soit 10€ misés.  Voici les 10 combinaisons de mon pari :

Pari A x Pari B x Pari C = cote totale de 13,4 => si les paris A, B et C sont justes, je peux empocher 1€ x 13,4 = 13,4€
Pari B x Pari C x Pari D = cote totale de 7,2 => si les paris B, C et D sont corrects, je peux gagner 1€ x 7,2 = 7,2€
Pari C x Pari D x Pari E = cote totale de 8 => si les paris C, D et E sont bons, je peux gagner 1€ x 8 = 8€
Pari A x Pari B x Pari D = cote totale de 12,1 => si les paris A, B et D sont OK, je peux empocher 1€ x 12,1 = 12,1€
Pari A x Pari B x Pari E = cote totale de 13,8 => si les paris A, B et E sont justes, je peux empocher 1€ x 13,8 = 13,8€
Pari A x Pari C x Pari E = cote totale de 14,9 => si les paris A, C et E sont corrects, je peux gagner 1€ x 14,9 = 14,9€
Pari A x Pari D x Pari E = cote totale de 13,4 => si les paris A, D et E sont bons, je peux gagner 1€ x 13,4 = 13,4€
Pari A x Pari C x Pari D = cote totale de 13,1 => si les paris A, C et D sont OK, je peux empocher 1€ x 13,1 = 13,1€
Pari B x Pari D x Pari E = cote totale de 7,4 => si les paris B, D et E sont justes, je peux empocher 1€ x 7,4 = 7,4€
Pari C x Pari D x Pari E = cote totale de 8,2 => si les paris C, D et E sont corrects, je peux gagner 1€ x 8,2 = 8,2€

Si tous les paris sont gagnants, je gagnerais donc 13,4€ + 7,2 + 8€ + 12,1€ + 13,8€ + 14,9€ + 13,4€ + 13,1€ + 7,4€ + 8,2€ = 111,5€

Quand jouer un pari multiple 3 sur 5 ?

Vous le voyez ci-dessus : avec le pari multiple 3 sur 5, les choses se compliquent nettement ! Matrix time !

Ici, il y a 10 combinaisons possibles, ce qui génère forcément une mise plus élevé : votre mise de base est multipliée par le nombre de combinaisons. Avec une mise initiale de 1€, cela fait tout de même 10€ à débourser pour un 3/5. Il s’agit donc d’un pari système à la fois complexe et onéreux.

Reste, bien sûr, que les gains potentiels décollent eux aussi : ici, avec des cotes relativement médianes, on arrive à un gain potentiel maximum de 111,5€. La plupart des combinaisons permettraient d’ailleurs de rentrer dans vos frais, et 4 bons pronostics sur 5 généreraient de très beaux bénéfices.

Pour moi, le pari système 3/5 est réservé à des parieurs qui connaissent déjà les mécanismes du pari multiple, et qui parient en connaissance de cause. Dans ce type de pari, on peut miser tout à la fois sur des surprises ou des matchs nul (cotes 3 et au-delà) et sur des bases (1,7 et plus), chinées au football, mais aussi au rugby, basket ou volley.

Les paris avec handicap, aux cotes avoisinant les 1,85, peuvent d’ailleurs faire l’affaire pour parfaire un 3/5.

Le pari multiple 3 sur 6

Vous jouez sur 6 matchs, et vous aurez besoin d’au moins 3 bons pronostics pour gagner. Le pari système 3/6 génère 20 combinaisons : de fait, si vous jouez un 1€ initialement, un 3/6 vous coûtera 20€.

C’est une nouvelle fois un pari système complexe, réservé aux parieurs chevronnés. Il a un coût assez élevé, et il est souvent utilisé par les joueurs de matchs nuls, qui peuvent parfois décrocher le jackpot à partir de 5 matchs nuls bien pronostiqués. Bien sûr, ici encore, vous pouvez mêler comme vous le souhaitez les compétitions sportive set événements sportifs de votre choix, tant que vous ne jouez qu’un seul pari pour chaque match – vous ne pouvez pas, sur un même multiple, jouer deux pronostics différents pour un même match.

Le pari multiple 4 sur 6

Le pari système 4/6 correspond à un jeu sur 6 matchs, où 4 bons pronostics au moins sont nécessaires pour gagner. Le pari système 4/6 génère 15 combinaisons de 4 pronos ; soit, pour une mise initiale de 1€, un coût global de 15€.

Tout comme le pari système 3/6, il s’agit d’un pari assez onéreux et complexe, qui demande un vrai recul et une expérience certaine des paris sportifs. Je ne le conseille pas aux parieurs débutants, qui doivent d’abord s’orienter vers des paris simples, des combinés de 2 ou 3 matchs ou encore des paris systèmes comme le 2 sur 3 ou le 3 sur 4.

Pour ma part, et même s’il m’arrive de valider certains 2/3 ou 3/4 (avec des faibles mises), je préfère privilégier le jeu simple et les paris en direct, voire les paris mi-temps, qui sont tout à la fois plus clair et plus rentables en matière de cash.

Je n’aime pas multiplier les combinaisons / les combinés et rechercher à tout prix la “grosse cote” : pour moi, ces façons de parier ont un effet néfaste sur ma bankroll. Je respecte ceux qui parviennent à pronostiquer en multiples et à gagner de l’argent sur le long terme avec cette stratégie, même si je ne connais aucun parieur qui s’est uniquement spécialisé dans les paris systèmes.


Article précédent => Pari simple VS pari combiné : lequel est le plus rentable ?

Article suivant => Pari over/under : fonctionnement, méthode et conseils

Manuel du Parieur (retour au sommaire)

Cliquez ici pour laisser un commentaire ! 0 commentaires