Faut-il parier au tabac ou en ligne ? Avantages & inconvénients

C’est une question qui m’a été posée plusieurs fois, et j’avoue que je n’avais pas forcément prévu de la traiter sur le site. Cependant, cette interrogation n’est pas si anodine, et je pense qu’un article complet sera utile à beaucoup de personnes.

J’ai commencé à parier en bureau de tabac

Personnellement, c’est bien au bureau de tabac que j’ai commencé à parier. A l’époque, c’est « Cote & Match » qui proposait quotidiennement des matchs. Ma première expérience du pari, c’était dans un petit bureau de tabac près de mon lycée (merde, ça fait un bail !), où j’ai d’ailleurs fait de belles rencontres.

pour rejoindre le club Parieur-Gagnant

100% gratuit & garanti sans bullshit

On échangeait les dernières infos, on parlait foot, rugby et basket, et on gagnait… ou on perdait ensemble. Aujourd’hui, cela a bien changé et je ne parie plus un seul euro au tabac. Est-ce que ça veut dire que les bookmakers en ligne ont tous les avantages, et le bureau de tabac tous les inconvénients ? Pas forcément…

Parier en ligne comporte de nombreux avantages

Car oui, à première vue, parier en ligne est infiniment plus pratique que de parier au tabac. Le fait d’être chez soi, confortablement installé, et de pouvoir parier en quelques clics, il faut avouer que c’est le pied !

Outre cet aspect « confort », parier en ligne a de très nets avantages sur le pari en bureau de tabac. Découvrons lesquels.

Une offre de paris très étendue

Ce qui m’a étonné la première fois que j’ai parcouru un site de paris sportifs en ligne, c’était bien le choix ! Tous les sports ou presque sont représentés, et l’on peut parier sur à peu près n’importe quelle compétition sportive (c’est encore plus vrai sur les books hors ARJEL).

Sur une même rencontre, il n’est pas rare d’avoir la possibilité de parier sur plusieurs centaines de paris différents. Regardez ci-dessus : sur ces deux matchs de Bundesliga, j’ai quasiment 200 paris proposés sur chaque match ! Voilà un choix de très grande qualité, qui n’est pas aussi varié au tabac.

En France, ParionsSport (FDJ) a étoffé son offre, mais reste assez loin de la diversité offerte par les bookmakers en ligne… Sur le match Augsbourg – Paderborn, et alors qu’Unibet propose 182 paris supplémentaires au 1N2, ParionsSport n’offre “que” 83 paris en tout :

La possibilité de comparer les bets et les cotes

L’autre point fort des bookmakers online pour les parieurs, c’est de pouvoir s’inscrire sur plusieurs bookmakers différents. L’offre est en effet suffisamment étendue : Unibet, Betclic, ZeBet, Bwin, ParionsSportEnLigne (PSEL), Winamax, Netbet ou encore Vbet… L’objectif de ces inscriptions multiples, c’est bien sûr de pouvoir comparer facilement les cotes entre les différentes plateformes de pari sportif.

Ainsi, sur une même rencontre, on pourra bénéficier de cotes plus ou moins hautes en fonction des bookmakers. En fait, on met directement « en concurrence » les books, et on prend tout simplement le pari qui nous intéresse au meilleur prix ! Chose tout à fait impossible au bureau de tabac.

Les cotes sont-elles plus élevées en ligne ?

Puisque nous parlons des cotes, une question revient souvent : les cotes en ligne sont-elles plus élevées qu’au tabac ? Oui, généralement, les cotes en ligne sont supérieures. Regardons d’un peu plus près les cotes du match suivant :

Augsbourg – Paderborn (Bundesliga) 

J’observe les cotes du 1 (victoire à de l’équipe à domicile), du N (match nul) et du 2 (victoire de l’équipe à l’extérieur). Je calcule ensuite le Taux de Retour Joueur moyen proposé par chaque bookmaker :

Unibet : 1,95 – 3,90 – 4,00 – Taux de retour joueur : 98.11%
Winamax : 1,95 – 3,90 – 4,00 – Taux de retour joueur : 98.11%
Betclic : 1,95 – 3,90 – 4,00 – Taux de retour joueur : 98.11%
ParionsSportEnLigne : 1,95 – 3,90 – 4,00 – Taux de retour joueur : 98.11%
Bwin : 1,91 – 3,80 – 3,75 – Taux de retour joueur : 94.93%
Parions Sport Tabac : 1,88 – 3,75 – 3,80 – Taux de retour joueur : 94,19%
Vbet : 1,91 – 3,58 – 3,62 – Taux de retour joueur : 92,67%

Attention cependant : parfois, les cotes seront meilleures au bureau de tabac que sur certains bookmakers (Vbet notamment, chez qui les cotes ne sont vraiment pas folichonnes sur les paris 1N2). Par contre, Parions Sport classique (au tabac donc) sera très souvent en-dessous des 3 leaders du marché que sont Unibet, Winamax et Betclic, et même en-dessous de PSEL.

Le livebetting est possible en ligne, pas au tabac

Autre point fort des bookmakers en ligne : on peut parier en live ! De nombreux parieurs se sont d’ailleurs spécialisés dans ce type de pari, qui permet de bénéficier d’opportunités et de cotes vraiment intéressantes.

Ce type de pari « live » n’est tout simplement pas proposé en bureau de tabac, et on comprend bien pourquoi ! On imagine mal une vingtaine de personnes faire la queue pour cocher la case « en live », gardant un œil sur la télé et sur les actions du match en cours… Le temps de faire son choix, de remplir la grille, de valider… Non, c’est tout à fait impossible.

Les bookmakers en ligne proposent souvent des promos / bonus

Même si vous savez ce que je pense de ce genre d’offres (si ce n’est pas le cas, je vous invite à lire mon article sur « bonus des bookmakers, pièges à parieur ? »), je me dois de citer les « bonus » et « promotions » des bookmakers comme avantages certains par rapport au tabac.

Un exemple de Bonus proposé par Unibet

Effectivement, déposer de l’argent en bénéficiant d’un bonus ou profiter d’une promotion pour récupérer des freebets (paris gratuits)… C’est possible en ligne, et surement pas au tabac.

Pour conclure cette partie : parier en ligne semble donc à la fois plus aisé, plus pratique, et… plus efficace ? On a accès à davantage de bets, on peut comparer les cotes, bref : on a une maîtrise plus précise des paris sportifs que l’on place.

Pourtant, parier au tabac comporte aussi des avantages ! Découvrez quels avantages dans la suite de l’article.

Pourquoi parier en bureau de tabac ?

Dans cette partie, je ne me fais pas l’avocat du « diable » : vous allez au contraire découvrir que parier au tabac peut vraiment être une bonne idée !

Un lien préservé avec les gens… et avec l’argent

Premier point qui me semble terriblement important : parier au tabac permet de conserver un lien avec la réalité. C’est l’occasion de croiser des gens et de partager des avis/des conseils, chose extrêmement enrichissante tant sur le plan humain que sur le plan pronostic.

Enfin, parier « physiquement », c’est garder un lien tangible avec l’argent que vous pariez. Pour ma part, lorsque je jouais depuis les bureaux de tabac, je pariais toujours en liquide. Cela me permettait de bien voir les sommes que je plaçais, celles que je gagnais, celles que je perdais aussi. Ce n’est pas le cas lorsque l’on parie en ligne, puisque l’on parie seulement des chiffres, oubliant parfois qu’il s’agit bien de monnaie sonnante et trébuchante.

Limiter les tentations et les paris « coup de tête »

Le syndrome du supermarché et des têtes de gondole, vous connaissez ? Lorsque j’arrive sur un bookmaker en ligne, on me bombarde littéralement de produits, promotions et autres affiches à ne pas rater. Mais euh, moi je venais juste pour placer 5€ sur un match de basket !

Les bookmakers online font tout pour que votre « panier moyen » soit plus élevé que vous ne l’auriez voulu. On vous propose toujours de découvrir d’autres types de paris, d’autres championnats, de parier sur des machins qui ne vous aurait jamais intéressé en temps normal…

Au tabac, rien de tout ça : des grilles en papier, la liste imprimée en noir et blanc, et votre conviction de parieur. Pas de fanfreluches, pas de tête de gondole, pas de tentation. Cette « rigueur » est vraiment appréciable pour éviter de se faire happer par la machine marketing.

Parier moins, pour parier mieux ?

Ce point est directement en lien avec le précédent… Oui, au tabac, on n’a pas de tentation « promotionnelle ». Oui, on n’a pas non plus de « très grand choix » en matière de rencontres sportives ou de types de pari. Mais après tout, est-ce que cela est utile ? N’est-ce pas intéressant de ne parier que sur des paris 1N2 (paris qui ont le plus fort taux de retour joueur) et/ou sur des matchs dont vous connaissez les équipes ?

Dites au voir au championnat estonien et aux paris de type « l’équipe 1 marque moins de 2,5 buts et fait match nul ou gagne ». Dites bonjour à la simplicité et aux paris clairs et épurés !

Autre point fort du tabac : quand il fait -10°c, quand il pleut comme vache qui pisse ou quand vous avez une flemme intersidérale, vous n’avez pas trop envie de vous déplacer pour parier. Sauf s’il s’agit d’un pari sur lequel vous avez une grande confiance.

En fait, au tabac, on évite bien souvent de parier sur n’importe quoi. On se déplace lorsque ça vaut le coup, après avoir analysé les rencontres sportives et après s’être forgé une opinion solide ! Philosophie toute personnelle, certes, mais je pense qu’elle est valable pour beaucoup de parieurs au tabac.

Pas de limite de pari & des mouvements un peu moins rapides

Si vous avez déjà vu vos mises limitées par un bookmaker (notamment après une grosse série de paris gagnants), vous savez que cela peut s’avérer très rageant… Vous pariez tranquillement et paf, plus moins de miser plus de 7€50 par pari… ça m’est arrivé l’an dernier. Et ça a foutu tout un pan de ma stratégie de betting en l’air.

Pas de risque que cela n’arrive au tabac : dans les faits, vous n’avez aucune limite de mise. La FDJ ne peut pas vous « cibler » et vous empêcher de pari tel ou tel montant. De plus, on remarque que les variations de cotes sont parfois moins rapides au tabac que sur les bookmakers online. Si une info vient de tomber et que vous voulez profiter de la cote « maximale » au tabac, avant qu’elle ne chute, il ne vous reste plus qu’à courir et à espérer !


Voilà, j’espère que cet article complet vous a éclairé sur la question. Comme vous le voyez, parier au tabac n’est pas forcément une mauvaise idée, car le cadre rigide proposé ne nous permet pas de parier sur tout et n’importe quoi, et nous impose au contraire de nous déplacer UNIQUEMENT quand ça vaut le détour.

L’idéal serait bien sûr de combiner les deux, à savoir de conserver la « rigueur » et « l’essentiel » permis par le tabac, tout en profitant de la flexibilité des books en ligne et de leurs cotes souvent supérieures au tabac. Pour y parvenir, un mot d’ordre : discipline !

pour rejoindre le club Parieur-Gagnant

100% gratuit & garanti sans bullshit


Article précédent => Sur quel sport parier ? Lequel est le plus rentable ?

Article suivant => Existe-t-il une méthode infaillible aux paris sportifs ?

Manuel du Parieur (retour au sommaire)