Test de Janusport pendant 2 mois : mon avis

Dans le monde des paris sportifs, il existe de nombreux “club VIP” et autres sites qui vous proposent des pronostics, le tout moyennant finance. J’ai décidé de commencer une série de tests grandeur nature et d’éprouver la rentabilité de ces sites. Je commence donc avec Janusport, un site bien connu des amateurs de paris sportifs.

Ce test a été réalisé sur deux mois, période pendant laquelle j’ai acheté un accès aux paris estampillés VIP. Comment cela fonctionne, quels paris, et pour quels résultats ? Il suffit de lire cet article pour tout savoir !

Pourquoi tester Janusport ?

Comme je l’écrivais en introduction, il existe bien des autres sites qui proposent à la vente des paris sportifs.

Mon choix s’est porté sur Janusport pour plusieurs raisons :

  • Le site bénéficie de plusieurs années d’expérience, et d’une bonne réputation
  • Les pronostics sont proposés par plusieurs parieurs, généralement tous “experts” dans un sport en particulier

Par rapport à ce que j’ai écrit dans mes précédents articles, vous savez que ces points ont de l’importance. Je pense en effet que pour gagner dans les paris sportifs, il est tout indiqué de se spécialiser dans un sport ou dans une compétition, idéalement des marchés de niche.

En outre, la notoriété de Janusport n’est plus à faire, et j’appréciais déjà les analyses “gratuites” qu’ils pouvaient proposer, notamment via Twitter.

Achat et découverte du fonctionnement du site Janusport

Le test commence donc… par le commencement, à savoir l’achat.

Déjà, l’abonnement est modique : 10€/mois. Enfin pas cher, pas cher… à condition qu’il y ait des résultats bien sûr ! Cela, nous le verrons plus loin.

Il est également possible de s’inscrire via une affiliation : ouverture d’un nouveau compte sur un book qui permet d’obtenir « deux mois gratuits ».

Je tiens à le dire : je n’aime pas cette dénomination. Ce n’est pas gratuit, puisque vous devez déposer de l’argent sur un book et que Janusport aura une rémunération. Mais passons, si cela arrange certains parieurs, tant mieux !

Pour ma part, j’ai payé en monnaie sonnante et trébuchante. L’inscription est aisée, le paiement est sécurisé par PayPal, l’accès immédiat – rien à redire.

J’apprécie le fait de ne pas “forcer” l’auto-renouvellement du paiement : voilà une honnêteté rare dans ce milieu. On ne coche pas par défaut le renouvellement et on ne force pas l’internaute à débourser son argent sans qu’il le sache…

Pour info, comme vous le voyez sur le screen ci-dessus, une autre formule existe : un abonnement sur 6 mois, pour 50€ (soit 8,33€/mois).

Mon test s’étend du 16 octobre 2019 au 21 décembre 2019.

20€ en ont été investis (avec une période de quelques jours de battement, entre le premier et le second mois, où je n’étais pas VIP). Sur deux mois, je peux assurément me faire un avis et parler des points forts comme des points faibles de Janusport.

Première impression : je vais où, moi ?

Bon, une fois qu’on a accès au site « VIP » de Janusport … Ce n’est pas hyper clair. A vrai dire, j’étais un peu paumé.

Le site n’est pas esthétiquement à mon goût, mais ce n’est pas un problème : on ne vient pas par amour du design, on veut les analyses et pronostics – après tout, j’ai payé pour ça ! Alors on les cherche dans le menu principal… Et ce n’est pas si évident de les trouver.

Globalement, le site manque de lisibilité : les menus à droite ne sont pas utiles aux membres VIP, et finalement seul l’onglet « Club VIP » nous semble intéressant à première vue. Sauf que cet onglet n’est utile pour s’inscrire, pas pour voir les pronostics.

Euh… où sont les pronos ? En fait, il faut retourner sur l’accueil pour voir la liste… Mouais, pas très logique selon moi.

Un mot sur l’appellation de « Club VIP » qui pourrait faire croire à une communauté et des partages/échanges : il n’y a rien de tel sur Janusport. Acheter un accès VIP n’offre finalement « que » les analyses et pronostics, mais c’est déjà pas mal.

En termes d’ergonomie et de lisibilité, il faudrait donc un onglet « Paris Payants » ou « Paris VIP », à voir. La page la plus intéressante du site, où l’on voit tous les pronos VIP, n’est pas directement accessible par le menu principal. Pas un détail quand on sait que les cotes baissent rapidement après la publication des analyses, et que chaque minute peut avoir son importance (j’y reviens plus loin).

Enfin, lors de ma première visite, j’ai cherché un bilan complet des pronos VIP, jour après jour, semaine après semaine, tous sports et parieurs confondus. A ma connaissance, il n’en existe pas (du moins je ne l’ai pas trouvé). Et ça, c’est bien dommage – j’y reviendrai aussi.

La force de Janusport : des analyses pertinentes

Le principal point fort de Janusport, c’est assurément sa team de pronostiqueurs chevronnés et, je pense, passionnés par leur sport de référence. Les raisonnements proposés et les analyses rédigées sont agréables et bien écrites, ce qui est assez rare pour être signalé. On sent toute l’expertise qu’il y a derrière. C’est vraiment très appréciable de pouvoir comprendre un bet et de pouvoir le suivre en connaissance de cause.

Les membres de l’équipe Janusport suivent les matchs, les joueurs, les états de forme… On le sent ! Et ça donne des analyses pertinentes. L’autre point d’intérêt, c’est qu’on sort du sempiternel foot : durant ma période de test, c’est surtout le rugby qui a été à l’honneur !

J’ai surtout pu profiter de l’expertise de Tamerlan, NorthTipster (Handball) & Offload_Tips. Trois parieurs chevronnés que vous pouvez retrouver sur Twitter.

En fonction des informations données par l’équipe Janusport et en fonction du ressenti du pronostiqueur, on pourra bien sûr se faire sa propre idée et éviter des matchs qu’on considère comme piégeux, pour au contraire augmenter légèrement ses mises sur des matchs où l’équipe du site semble plus confiante.

J’apprécie en tout cas beaucoup le fait d’éviter de parler de « confiance » et de ne pas trop utiliser le terme de « value » qui fait tourner la tête à beaucoup de parieurs. On voit que le but de Janusport s’inscrit sur le long terme et il n’y a pas de soubresaut de mises, d’humeur ou de moral. Là-dessus, rien à dire, c’est vraiment pas mal.

Je joins ci-dessous une analyse intéressante (qui a conduit à un beau pari)

Notons tout de suite que Janusport propose des cotes uniquement en ARJEL, c’est-à-dire sur le marché français. Ces cotes sont plus basses que le marché hors ARJEL, mais cela prouve une nouvelle fois l’honnêteté de l’équipe : je ne compte plus les pseudos-VIP où les pronostiqueurs exhibent des grosses cotes hors ARJEL (c’est-à-dire… illégales en France, et par conséquent inaccessibles).

Être sur 7/8 bookmakers : pas si simple

L’autre point « professionnel » de Janusport, c’est de trouver des cotes et des paris souvent un peu passés inaperçus ou sur des marchés de niche. Pour ce faire, l’équipe choisit fort justement d’être présente sur de nombreux bookmakers ARJEL, même certains peu usités comme Betstars, Zebet ou Netbet. En soi, très bien !

Moi-même, je place mes paris sur plusieurs bookmakers, à savoir : Unibet, Betclic, Winamax, Parions Sport En Ligne (PSEL) et Bwin, soit 5 books. Je pense que c’est déjà pas mal ! En arrivant sur Janusport, je m’aperçois que je devrais ouvrir d’autres comptes sur plusieurs bookmakers… Ce n’est pas une douche froide, mais j’aurais aimé avoir cette information avant mon inscription.

Le parieur lambda, amateur ou intermédiaire, parie généralement sur un, voire deux bookmakers, parfois trois (c’est rare). Il serait donc bon de le prévenir à l’avance qu’il va devoir segmenter son capital non plus sur deux-trois bookmakers, mais sur 7 ou 8 ! Cela n’est pas forcément donné à tout le monde, pour des raisons financières évidentes mais aussi pour des raisons pratiques. Switcher de book n’est pas toujours simple.

On appréciera cependant la volonté de l’équipe de vérifier les cotes sur divers bookmakers et d’offrir la possibilité au parieur de trouver le bet, même à une cote légèrement inférieure, sur un autre bookmaker. Un exemple :

Pour l’équipe, cela suppose un petit travail supplémentaire. Pour le parieur, c’est très appréciable, et cela lui fait gagner un temps précieux.

Bankroll & pédagogie

Mais parlons aussi de ce que j’ai un peu moins apprécié sur Janusport.

Sur Janusport, l’équipe parie en « unité ». Par exemple, ci-dessus : 1,5U sur Irlande over 10,5 pts. Pour moi, une unité (1U) correspond à 1% de ma bankroll, tout simplement. Je suis familier des notions de bankroll et de gérer prudemment mon capital, mais j’imagine que tous les parieurs débutants ne le sont pas forcément… et il doit y en avoir, des parieurs débutants qui s’essaient à un abonnement VIP ! Et qui vont miser non pas 1 ou 1,5%, mais 15 ou 20% de leur capital dès le premier pari… si ce n’est plus.

Ça manque donc, à moins d’un sens, d’un peu de pédagogie. On ne nous explique pas trop les mises, la bankroll, la gestion. Si les analyses sont souvent pertinentes, on passe en fait un peu à côté de toute la partie gestion de mises, de capital, qui sont pourtant indispensables pour être en bénéfice sur le long terme.

Pour autant, il faut reconnaître que l’équipe Janusport est « professionnelle » dans le sens où il n’y a pas de mises inconsidérées, les sommes engagées sont toujours raisonnables et on sent que l’argumentaire/l’analyse a un rôle certain sur le pourcentage de bankroll misé.

Ce qui manque tout de même, c’est une page simple où Janusport pourrait expliquer les rudiments de la gestion de bankroll et ce système de mises par unité. Cela pourrait éviter à certains nouveaux venus de se faire plumer dès leurs premiers paris.

Des cotes jouées rarement aussi hautes pour les parieurs

Entrons maintenant un peu plus dans le concret et voyons les paris proposés par les analyses VIP.

A mes yeux, le premier gros point noir de cet abonnement VIP à Janusport, c’est l’impossibilité de profiter des cotes mentionnées par les parieurs. Il faut dire que sur environ 60% des paris proposés, je ne pouvais pas profiter des cotes aussi hautes que l’équipe Janusport. Bien souvent, les cotes avaient complètement fondu ou le pari avait carrément été suspendus par les books. Souvent, je me ruais sur les books une fois le bet connu, mais les cotes n’avaient plus d’intérêt et le risque encouru était trop grand face à des cotes élimées.

Je pense surtout aux marqueurs d’essai au rugby, qui ont des cotes très intéressantes sur Janusport (parfois au-delà de 3 ou 4) et qu’on trouve difficilement à plus de 2,8/2,9 en général… Je pense aussi à certains DNB au handball, trouvé en opening sur ZeBet, et qui baissent également assez vite. Voilà le principal point noir de Janusport.

Pour moi, il y a deux choses à ajouter ici :

  • Le bilan de chaque pronostiqueur est clair, mais doit être pris avec des pincettes. Vous n’aurez pas des cotes aussi intéressantes en le suivant, soyez-en bien conscient. Votre ROI et votre ROC en seront forcément affectés.
  • C’est la « rançon de la gloire » : les abonnés VIP font baisser les cotes… et on ne peut pas vraiment en vouloir à Janusport !

Pour autant, le membre VIP doit bien être conscient de cela et je me dois d’insister : le bilan des pronostiqueurs Janusport ne pourra être le sien à l’identique, car il n’aura pas des cotes aussi hautes sur chacun de ses paris. C’est tout bonnement impossible.

Ce drop des cotes est connu et l’équipe Janusport en est bien consciente : aussi certains paris sont considérés “hors bankroll” à cause d’un drop rapide. Certes… Mais bien d’autres paris, dans mon cas, auraient pu être considérés hors bankroll, et cela n’a pas été le cas.

Un bon point cependant : Janusport alerte par e-mail à la publication de toute nouvelle analyse. Cette idée simple est efficace, mais elle a le défaut de sa qualité : elle provoque fort logiquement un effondrement de la cote dès que le mail est reçu par toute la base du site. Il faut donc parfois être très, très rapide pour profiter de cotes intéressantes.

Lorsque l’on a un travail, une vie sociale ou tout simplement une famille, il est impossible d’être 24h/24 accroché à son portable ou à son ordinateur. Une nouvelle fois, je ne jette pas la pierre à l’équipe Janusport, qui n’y peut pas grand-chose.

Petit conseil pour Janusport : dans les mails, il serait bon que le lien vers l’analyse soit cliquable, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il faut donc copier/coller ce lien dans la barre d’adresse pour accéder directement à l’analyse… pas très pratique, surtout lorsqu’on effectue une course contre-la-montre pour bénéficier d’une cote au plus haut.

Les bilans des pronostiqueurs : quelle transparence ?

Idem pour le bilan : pas pratique, et finalement pas clair.

Janusport propose un bilan détaillé pour chaque parieur de l’équipe : après tout, pourquoi pas ? Mais l’abonné à Janusport souhaiterait plutôt avoir un bilan des pronostics VIP dans son ensemble comme je le disais plus haut.

Même l’internaute non VIP aurait besoin d’un tel tableau pour se faire une idée précise et observer les résultats de l’équipe. Car quand on regarde les bilans proposés (par pronostiqueur donc), difficile de savoir si l’équipe réalise des pertes ou des bénéfices lors des dernières semaines ou des derniers mois :

De fait, aucun des paris proposés ne fait l’objet d’un suivi complet, où l’on saurait quel pari était gagnant/perdant… Pas de code couleur simple qui permettrait de juger d’un coup d’œil les dernières performances de la team Janusport ou de voir l’intégralité des pronos.

Pour moi, c’est un gros point noir. Proposer le bilan de chaque parieur oblige le membre VIP à faire l’effort de vérifier chaque parieur, d’additionner mises, cotes, pourcentage… Ce n’est pas au membre qui paie de faire cet effort & ce travail, mais bien au site !

Ailleurs sur Janusport.com, on nous propose le « bilan rugby d’octobre » (nous sommes le 27 décembre quand j’écris ces lignes) quand on aurait besoin de voir le bilan des 15 derniers jours ou du dernier mois.

Le bilan proposé sur la page d’accueil de Janusport : celui du rugby en octobre 2019 (screen du 27/12)

Qu’on s’entende bien : je ne dis pas que Janusport ne fait pas preuve de transparence. Je ne pense pas que ce manquement est volontaire, mais il pourrait simplement être corrigé.

Notons enfin que les cotes acquises par les pronostiqueurs ne seront pas celles acquises par les membres, comme je l’ai dit plus tôt. Difficile donc de savoir ce qu’on pourrait gagner/perdre, à moins de faire soi-même un tableau complet des paris engagés, cotes réelles touchées, mises et retour sur investissement.

Alors vous savez quoi ? Je l’ai fait. J’ai tenté de suivre à la lettre chacun des paris de Janusport, et ce pendant les deux mois de mon inscription. Et d’en faire un bilan comptable aussi clair que réaliste. Je persiste : ce boulot de suivi, au demeurant assez abrutissant, ne devrait pas être celui du membre payant, mais de l’équipe Janusport.

On sait que le bilan est important. Le bilan de Janusport, s’il est excellent, devrait être un argument de vente imparable. Qu’en est-il vraiment ?

Les résultats après deux mois de test

Pour répondre à cette question, j’ai donc fait un tableau complet où j’indiquais, à chaque fois :

  • La date à laquelle le pari avait été placé
  • Le sport du pari en question
  • Le pari en question
  • La cote du pari telle que j’ai pu la trouver au plus haut
  • Le % de la bankroll misé, en suivant les mises du site. Mon tableau calculait automatiquement la mise à effectuer, en sachant que ma bankroll est de 300€.
  • Le résultat : vert pour gagnant, rouge pour perdant
  • L’évolution du capital en fonction du résultat du pari : bénéfices/pertes

Ce tableau a été rempli quasi quotidiennement pendant 2 mois. Seuls les paris VIP ont été comptabilisés. Il fallait ensuite, selon les résultats, observer les bénéfices ou les pertes.

Je sais que vous brûlez de connaître les résultats, alors les voici :

157 paris placés (9 paris non placés car indisponibles sur les books)  

Taux de réussite : 36,30% (57 paris gagnants)

Cote moyenne : 3,64

Ma bankroll a évolué comme suit : -35,95€ 

ROI constaté : -10,70% 

A l’heure où j’écrit ces lignes, certains paris long terme sont en cours (sur la Challenge Cup et la Pro D2) et pourraient combler une partie de ces pertes.

Vous pouvez accéder au tableau complet en cliquant ici.

Notons que cette perte sèche de 35,95€ ne comprend pas les frais engendrés par l’abonnement sur deux mois, à savoir 20€ supplémentaires.

Ma conclusion sur Janusport

Il est clair que ces deux mois n’ont pas été aussi fructueux que prévu. Le départ a été plutôt correct, puis une période de disette – surtout au handball – est venue ternir les résultats. Début décembre, après une remontée progressive de la bankroll, un coup de moins bien au rugby a fait mal ; heureusement, lors des 15 derniers jours du test, le rugby à la sauce Offload_Tips a permis de rattraper une partie des dégâts.

Remarquons tout de même :

  • Une cote moyenne à 3,64, ce qui est particulièrement haut. L’expertise de la team rugby de Janusport permet de trouver régulièrement quelques values sur les outsiders.
  • Un taux de réussite loin d’être ridicule, compte tenu de la cote moyenne.
  • Une expérience, même “ratée” sur le plan financier, qui m’ont convaincu que Janusport est un site de qualité.

Oui, ces deux mois sur Janusport.com m’ont fait perdre de l’argent. Faut-il pourtant taxer le site et son équipe de mauvais pronostiqueurs ?

Assurément non : la lisibilité et la pertinence de leurs analyses doivent être relevées, et leurs résultats mériteraient d’être testés sur une année complète. Si l’équipe Janusport sait qu’elle peut générer du bénéfice sur une telle période, il serait bon de proposer un bilan complet, transparent et limpide, pour étayer ce propos. Il s’agirait d’ailleurs du meilleur argument de vente qui soit !

Notons aussi que la variance à l’oeuvre dans les paris sportifs peut expliquer de mauvais résultats sur une période donnée. Donc tout n’est pas à jeter, loin de là.

Pour ma part, et à titre personnel, ce test m’a montré deux choses :

  1. Je n’ai pas foncièrement besoin d’un avis “payant” pour gagner de l’argent aux paris sportifs.
  2. Suivre un tipster (ou une équipe de tipsters comme Janusport), cela prend du temps, et cela ne garantit par des résultats.

Enfin, c’est l’occasion de réaffirmer une chose : tipster ou pas, les paris sportifs, c’est du long terme. Ne pensez pas en jours ou en semaines, il faut des mois voire des années pour avoir un recul suffisant sur vos résultats.

Et vous, avez-vous déjà testé Janusport ou un autre service de ce genre ? Qu’en pensez-vous ?


Laissez un commentaire : c’est gratuit, et ça m’encourage à continuer !

Gabin

Cliquez ici pour laisser un commentaire ! 0 commentaires