2

J’ai testé LePetitParieur pendant 2 mois : mon avis

Vous avez été nombreux à avoir apprécié le test de Janusport sur deux mois et l’article que j’avais rédigé à la fin de l’année dernière. J’ai donc décidé de récidiver avec un test complet du Petit Parieur, un autre pronostiqueur assez connu sur les réseaux sociaux.

pour rejoindre le club Parieur-Gagnant

100% gratuit & garanti sans bullshit

Ce test a une nouvelle fois été réalisé sur deux mois, période pendant laquelle j’ai acheté un accès aux paris sportifs VIP de “LPP”, acronyme de “Le Petit Parieur“. Comment cela fonctionne, quels paris, et pour quels résultats ? Il suffit de lire cet article pour le savoir 😉

Pourquoi tester Le Petit Parieur ?

Le Petit Parieur est un pronostiqueur qui bénéficie d’une belle communauté sur les réseaux sociaux. A titre indicatif, sur le seul réseau Twitter, il est suivi par plus de 18000 personnes quand j’écris ces lignes.

LPP propose régulièrement des pronostics gratuits, et j’avais pris le parti de noter ces pronostics afin de voir quels effets ils pourraient avoir, à moyen/long terme, sur une bankroll. Le résultat n’était pas très positif, aussi je me suis dit que les pronostics payants seraient peut-être de meilleur qualité.

En même temps, les chiffres proposés sur la page d’accueil font rêver ! Voyez plutôt :

Ce screen est daté de fin octobre 2019.

Forcément, 1860 pronostics sur 2620 proposés, cela équivaut à un taux de réussite de 71%, ce qui est absolument énorme. L’argument fait autorité, et pousse forcément à l’inscription. Nous verrons plus tard si ces chiffres sont réels.

Achat et découverte du système Le Petit Parieur

Le site est relativement simple, l’inscription est rapide et claire. Comptez environ 10€ par mois, soit 20€ d’investissement pour deux mois. Une formule à 25€ existe pour 3 mois, ou 40€ pour 6 mois. Soit, au minimum, 80€ par an (6,7€/mois). A ce prix-là, on attend tout de même un retour sur investissement.

J’apprécie très moyennement que le renouvellement automatique soit activé par défaut : si vous vous engagez pour un mois, trois mois ou 6 mois, vous souscrivez automatiquement à ce renouvellement. Pensez donc à le désactiver, sans quoi vous risquez de payer d’autres mois en cas d’oubli. Personnellement, ayant payé par Paypal, j’ai bloqué le renouvellement depuis Paypal à la fin du test.

Mon test s’étend du 19 octobre au 20 décembre 2019. 

19,98€ ont été investis. Deux mois est une période suffisante pour se faire un avis et pouvoir parler des points forts et des points faibles du Petit Parieur.

Un site clair, mais un peu vide

Regardez le screenshot précédent, qui faisait mention, en plus des pronostics :

  • D’un accès à l’application
  • D’un indicateur de confiance
  • D’être membre de la communauté

J’ai cherché la “communauté” sur Le Petit Parieur : elle n’existe pas. En fait, le site paraît assez vide. Si l’on trouve très rapidement les pronostics (chaque prono étant accompagné d’un indice de confiance), vous ne trouverez pas grand chose d’autre.

Une Foire aux Questions (FàQ) assez courte, deux ou trois onglets sans intérêt, et voilà : vous avez fait le tour du site.

Pour certains, c’est normal : après tout, on achète des pronos, rien d’autre. Certes. Mais il n’y a pas non plus de bilan, de chiffres, on ne parle jamais d’argent ou presque. Vous conviendrez que pour un jeu d’argent, c’est un peu ballot…

Où est le bilan ?

Les chiffres incroyablement bons vu sur la page d’accueil (je rappelle : 2620 pronostics, 1860 pronos, soit un taux de réussite de 71%) doivent forcément être étayés quelque part. Alors je cherche le bilan.

Un bilan qui reprend les pronostics et qui vient simplement montrer l’évolution de la bankroll, prono après prono.

C’est la moindre des choses quand on est parieur pro. Ne serait-ce que pour suivre son évolution, et pour que les clients ou prospects puissent voir, en un coup d’oeil, que l’on est crédible.

Sur LPP, j’ai fouillé le site en profondeur : il n’y a rien. C’est dommage. C’est intriguant aussi. Si le % de réussite est si bon, le bilan doit forcément être très positif. Et si le bilan est si positif, pourquoi ne pas le mettre en avant ?

D’ailleurs, vous ne retrouverez que les derniers paris et une simple ligne de couleurs (rouge pour pari perdant, vert pour pari gagnant) vous renseignera sur la validité du pari. Pour le reste, aucun calcul, aucun bilan, bref aucun recul sur ce que l’on gagne ou ce que l’on perd en suivant Le Petit Parieur.

Ça sentait déjà pas très bon, cette histoire…

Un mot sur l’application LePetitParieur

Attention, autre déception.

L’application LePetitParieur n’est disponible que sur iOs. Vous pensiez avoir accès à cette appli lors de votre inscription, comme c’est stipulé un peu plus haut ? Raté. A ceux qui me rétorqueront qu’il suffit d’avoir un iPhone, un chiffre : 82% des utilisateurs mobile en France utilisent Android, et pas iOS.

Je n’avais qu’à faire gaffe, je pinaille ? Non. L’offre est claire : “Accès à l’application”. Je me sens un peu arnaqué.

Et voici mon impression générale à ce moment du test : pas de communauté, pas d’appli. En d’autres termes, l’offre que j’ai achetée est assez trompeuse, et ce n’est pas faute d’avoir lu tout ce qui m’était proposé. Mais ce qui me fait surtout peur à ce moment là, c’est l’absence de bilan.

Le système de gestion des mises

Pas de hasard” est-il écrit sur la page d’accueil du Petit Parieur. “Une note de confiance est attribuée à chaque pronostic, appliquée selon la fiabilité“. C’est vague, tout ça. Mais le système de mises semble, lui, un peu plus clair :

Dans les faits, LePetitParieur proposera de nombreux paris à 6/10 et à 7/10 de confiance (soit 1% ou 2% de bankroll engagés). J’aime cette idée de parier en fonction de la confiance qu’on a sur un prono.

Par contre, les pourcentages me semblent beaucoup trop élevés. Miser jusqu’à 5% de sa bankroll totale sur un pari est, selon mon expérience, prendre un risque bien trop élevé. Nous verrons plus loin si LPP parvient à tirer du bénéfice d’une telle répartition des mises.

Pour ce test, ma bankroll de départ est de 300€. J’ai suivi scrupuleusement les paris et les % de mises conseillés par LPP, afin d’observer la réelle efficacité du site et des pronostics délivrés.

Quelle “qualité d’analyse” ?

Là aussi, je reviens sur ce que je lis sur la page d’accueil du site :

Comme les chiffres sur cette page d’accueil (et ce fameux 71% de réussite), il va falloir croire LPP sur parole. Car AUCUNE analyse ne sera proposée dans votre abonnement. Vous aurez accès à des pronostics “secs”, sans aucune forme d’argumentation.

Il me semble donc que mettre en avant la “Qualité d’analyse” est trompeur. Sans doute y’a t-il une analyse derrière les pronostics, aussi elle pourrait être accessible aux utilisateurs ayant acheté leur accès. Cela me semble logique, et même pertinent pour LePetitParieur !

En fait, voici à quoi ressemble un pronostic sur LPP :

 

Une date, un match, un pronostic, une cote, et une confiance. Il faudra se reporter au graphique cité plus tôt pour savoir quel % de bankroll engager. En cliquant sur “En savoir plus”, vous saurez à quelle ligue/compétition appartient le match.

Là où Janusport brillait par des analyses étayées et originales, LPP brille par son absence d’analyse. En soi, c’est un choix. Je ne le critique pas. Il faut, cependant, que les résultats suivent.

Je regrette cependant que LPP ne propose pas, dans la courte fiche rédigée pour chaque pronostic, le bookmaker chez lequel trouver la meilleure cote. C’est donc au parieur de partir à la recherche de la cote la plus haute, ce qui n’est pas toujours évident, et ce qui s’avère toujours fastidieux…

Que valent les pronostics de LPP ?

Durant les deux mois d’accès aux pronostics payants, j’ai eu accès à 100 pronostics, tout pile. Cela me facilitera la tâche pour procéder au calcul du taux de réussite !

Les pronostics de LPP sont centrés sur deux sports, à savoir le Hockey sur glace et sur le Football. De nombreux paris sont placés en simple et certains en combiné (foot). J’ai été assez intéressé par les paris sur des ligues de hockey autre que la NHL : championnat russe (KHL) et autres championnats scandinaves, en Allemagne, etc.

Très bien, me direz-vous, mais qu’est-ce que ça donne niveau argent ? Hé bien, voici les chiffres :

100 paris placés

Taux de réussite : 48% (48 paris gagnants)

Cote moyenne : 1,77

Ma bankroll a évolué comme suit : -118,74€ 

ROI constaté : -14,40% 

Vous pouvez accéder au tableau complet en cliquant ici.

Notons que cette perte sèche de 118,74€ ne comprend pas les frais engendrés par l’abonnement sur deux mois, à savoir 19,98€ supplémentaires.

Ma conclusion sur Le Petit Parieur

Suis-je déçu ? La réponse est très claire : oui ! Les résultats ne sont pas au rendez-vous. Le bilan est très négatif. Si j’avais suivi LPP durant ces deux mois, j’aurais perdu environ la moitié de ma bankroll (prix de l’abonnement compris). Même si le deuxième mois du test a été meilleur, il n’a pas suffit à couvrir les pertes.

L’absence d’analyse, l’absence totale de bilan, un vrai manque de transparence ont terni ce test. Les chiffres évoqués sur le site, pris en capture d’écran en octobre dernier, sont toujours les mêmes sur le site aujourd’hui, preuve qu’ils n’ont aucune validité. Pour moi, ces chiffres comme les formules proposées sont trompeurs.

Si je reconnaissais à Janusport une vraie rigueur d’analyse, des mises bien construites et une cote moyenne élevée, je ne retrouve pas ce sérieux chez LPP. Peut-être ai-je connu une période de disette, mais tout de même : nous sommes loin des 70% de réussite annoncés !

Surtout, la cote moyenne étant relativement faible (1,77), nous sommes très loin d’apercevoir l’équilibre, et encore moins les bénéfices.

Ce n’est pas parce que 18000 personnes suivent le compte Twitter du site qu’il s’agit d’un bon pronostiqueur ou d’une équipe de qualité. D’ailleurs, qui est derrière le site ? Quelles analyses, quelles compétences ? Difficile à dire. Pour ma part, je me suis fait un avis assez clair de l’efficacité de ce site et je n’y reviendrai pas.

Et vous, avez-vous déjà testé LePetitParieur ? Qu’en avez-vous pensé ?


Laissez un commentaire : c’est gratuit, et ça m’encourage à continuer !

Gabin

pour rejoindre le club Parieur-Gagnant

100% gratuit & garanti sans bullshit

Cliquez ici pour laisser un commentaire ! 2 commentaires