J’ai testé Mediapronos pendant 2 mois : mon avis

Test de Mediapronos

Il était important pour moi de réaliser ce test de Mediapronos car vous avez été nombreux à me le demander ! Ce test a été quelque peu retardé suite à l’épidémie de Covid19 – j’y reviendrai dans la suite de l’article.

pour rejoindre le club Parieur-Gagnant

100% gratuit & garanti sans bullshit

L’équipe Mediapronos a une belle réputation et elle est bien visible sur les réseaux sociaux. Cela dit, mon test du Petit Parieur avait bien montré que cela ne voulait pas forcément dire que les résultats seraient au rendez-vous…

Alors quid de Mediapronos : comment ça marche ? Et surtout quels pronostics, pour quelle rentabilité ? Réponses dans cet article !

Pourquoi tester Mediapronos ?

Mediapronos est un site créé en 2010 et qui n’a cessé de grandir depuis. Une véritable équipe de pronostiqueurs est aujourd’hui en place : des 3 membres fondateurs aux 17 personnes qui constituent l’équipe actuellement, on voit que le site a fait du chemin !

Côté chiffres, le site annonce « 97% de satisfaction client » et une rentabilité éprouvée pour les membres. « 150€ à 1000€ de gains mensuels pour nos membres selon les mises » : voilà une belle promesse ! C’est bien alléchant, mais nous verrons si tel a été le cas pour moi durant ces 60 jours de test.

L’autre point fort de Mediapronos, largement mis en avant, c’est l’aspect communautaire. Les membres sont amenés à donner leur avis, leurs pronos, mais aussi à solliciter l’aide de l’équipe MP pour améliorer leurs résultats. Autant de raisons qui m’ont poussé à tester la plateforme pendant 2 mois.

Mediapronos : combien ça coûte ?

1 pronostic gratuit est disponible chaque semaine. Pour le reste, il faudra sortir la carte bleue :

19,90€/mois pour un seul mois, 49,90€/trimestre (soit 16,63€/mois), idem à l’année (avec un autre avantage supplémentaire : accès au Télégram des experts). Pour ma part, j’ai testé l’abonnement Gold standard, à 19,90€/mois.

A noter qu’il est souvent possible d’obtenir le premier mois à un tarif préférentiel, selon les promotions en vigueur sur le site. Des mails bien sentis vous aideront à passer le pas : une fois inscrit en tant que membre gratuit, on vous incitera tout naturellement à tenter l’aventure Gold !

Mon test s’étend du 19 mai 2020 au 19 juillet 2020.

N.B : un premier test avait débuté au mois de février 2020. Afin de ne pas fausser les résultats du test, j’ai préféré annuler celui-ci et attendre la reprise des championnats pour que Mediapronos soit normalement « examiné », le tout à la lueur de résultats fiables.

De nombreux pronostics et ressources sur le site

Mais parlons justement de la période Covid19 ! Durant ces semaines difficiles, la team Mediapronos était au chômage technique. Pourtant, les membres en ont eu pour leur argent ! L’équipe a propose de nombreux contenus de grande qualité, très utiles pour que les membres améliorent leur vision et leur pratique des paris sportifs.

Près de 20 « épisodes » aussi intéressants que bienvenue alors que le virus frappait durement le pays et le monde entier. Je voulais saluer toute l’équipe qui a vraiment fait du bon boulot, Lionel et Fabien en tête. Des concours avaient également été organisés pour faire gagner des lots aux membres.

Et globalement, c’est la même qualité et la même envie que l’on retrouve sur les pronostics : des pronostics en nombre, quasi toujours accompagnés d’une analyse étayée. Durant la période de test, il n’y a eu presque que des bets football (le seul sport qui ait vraiment redémarré au printemps-été 2020), et ce sont 141 bets qui ont été placés, soit une moyenne de 70,5 pronostics par mois.

C’est un chiffre en-dessous de la moyenne annoncée (entre 80 et 120 bets mensuels) mais c’est 100% compréhensible, puisque les compétitions restaient relativement peu nombreuses et que les sports comme l rugby, le basket ou le hand étaient complètement à l’arrêt.

Il n’y a pas que les pronos, dans la vie

Chez Mediapronos, il y a aussi tout le reste et notamment… Parler des pronos ! L’équipe a construit une communauté soudée et intéressante : chaque pronostic est largement commenté, et « l’œil des Gold » permet à chacun de donner ses pronos en fonction de quelques règles simples.

A titre d’exemple, à l’heure où j’écris ces lignes, l’œil des Gold du jeudi 16/07 a reçu 86 commentaires ! Cela n’est pas anodin, il y a de vrais membres qui sont fidèles au poste, convaincus que Mediapronos est assurément l’endroit pour s’améliorer aux paris sportifs. Le tchat est également un espace intéressant d’échanges, quoique pas toujours très actif.

L’équipe prône des mises modérées (en % de votre bankroll, de 0,5% à 2% max sur un même match), ce qui est assurément une bonne chose. De plus, les paris double chance ou DNB (remboursé si nul) sont nombreux, tout comme les doubles chances ou DNB manuels. Cela traduit d’une volonté de trouver les meilleures cotes et d’inculquer à tout le monde des réflexes de base, indispensables pour gagner sur le long terme.

En plus des pronos classiques des experts, des grilles Winamax et des montantes sont également proposées. Si j’ai suivi les montantes (une seule étape réalisée selon mon test), je n’ai pas pris part aux grilles Winamax, et c’est un choix pratique : il est suffisamment difficile de suivre tous les pronos du site, et j’ai décidé de me concentrer sur ceux-ci !

A vos books, prêts ? Partez…

Il faut en effet noter que le premier point négatif, c’est la difficulté à placer tous les pronos proposés. Non pas que ceux-ci soient très nombreux, mais plutôt parce que les cotes et les cuts ont tendance à bouger très rapidement.

Comme le site Janusport, testé en 2019, Mediapronos met en avant la meilleure cote et où la trouver. Il suffit parfois de quelques minutes pour que la cote chute lourdement, rendant le pari peu intéressant : parfois, la value était complètement passée.

Cela est d’autant plus vrai que Mediapronos fait souvent la part belle aux championnats de niche, sur lesquels les mises globales sont assez faibles. Dès lors qu’il y a un certain “rush” sur tel ou tel match du championnat estonien, provoqué en grande partie par la publication d’un post Mediapronos, on peut comprendre les books : les paris sont parfois retirés, ou les cotes chamboulées.

Pour que les membres Gold soient informés en temps et en heure de la mise en ligne de chaque nouveau prono, Mediapronos a mis en place une alerte par e-mail (pas toujours fiable techniquement parlant) et des alertes via Telegram. Pour ma part, avec un boulot et une vie à côté, il m’est tout de même arrivé de rater des bets et je pense qu’il est impossible de placer 100% des pronos.

Je joue d’ailleurs la carte de la transparence : chaque prono “raté” (cote qui a chuté, prono retiré, etc) est bien marqué comme tel dans mon bilan.

Est-ce que Mediapronos est vraiment rentable ?

C’est la question qui vous brûle les lèvres, pas vrai ? L’équipe Mediapronos sait que c’est un point fondamental. Il existe d’ailleurs un site  dédié exclusivement aux statistiques de Mediapronos : http://stats.mediapronos.com/

On y retrouve les stats de chaque membre, et je ferai à peu près la même remarque que pour Janusport : c’est bien, mais j’aurais aimé avoir un bilan global. Car après tout, c’est ce qui m’intéresse au plus haut point : savoir si suivre les pronos de la team permettent vraiment de gagner de l’argent, sur quelle période ont-ils été dans le vert, sur quelle période les pronos ont-ils été plus compliqués, etc.

Je salue tout de même la qualité des graphiques et des stats proposées par Mediapronos : tout cela est de grande qualité, c’est détaillé et on sent un vrai professionnalisme. On remarque aussi l’importance de Fab10, membre fondateur, dans le profit total : sur les 9538€ de profit total, 6551€ sont attribués à Fabien, soit plus de 68% des profits. Une certaine Fab dépendance ? 🙂

Pour finir et pour vous donner mes propres stats, j’ai fait un suivi précis des bets proposés, des résultats et du bilan que j’aurais eu après 2 mois sur Mediapronos. Ce bilan tient compte des paris que je n’ai pu placer, de ceux que j’ai eu à des cotes légèrement inférieures comme de ceux que j’ai eu à des cotes légèrement supérieures.

Comme les autres tests, je commence avec une bankroll de 300€ et je suis scrupuleusement les mises recommandées. Voici les chiffres :

127 paris placés

(+ 14 paris indisponibles)

Taux de réussite : 52% (65 paris gagnants)
Ainsi que 0,8% de paris remboursés (6 paris DNB)

Cote moyenne : 1,90

Ma bankroll a évolué comme suit : -19,94€ 

ROI constaté : -5,65%

Vous pouvez accéder au tableau complet en cliquant ici.

Notons que cette perte sèche de 19,94€ ne comprend pas les frais engendrés par l’abonnement Gold sur deux mois, à savoir 39,8€ supplémentaires.

Ma conclusion sur Mediapronos

Par rapport à la promesse “150€ à 1000€ de gains mensuels selon les mises”, nous sommes loin du compte. Et ce n’est pas une question de capital : un ROI négatif, même avec une bankroll plus grosse, aurait généré des pertes. Il faut tout de même remarquer que :

  • Nous étions dans une période de paris assez particulière, post-Covid, avec un choix de compétitions & de sports limités
  • Durant les deux mois du test, Mediapronos a connu un départ vraiment canon, une période de disette très forte, et un deuxième mois plutôt équilibré.
  • 10% des 141 paris n’ont pas pu être joué (cotes en chute libre, paris indispo) : avec une réactivité plus grande, peut-être que ces paris m’auraient permis de basculer dans le vert.
  • Après les trois tests menés sur trois sites différents, ce ROI négatif de 5,65% reste le “meilleur” enregistré par Parieur-Gagnant

Le bilan est négatif si l’on s’en tient uniquement aux chiffres.

Vous aurez cependant compris que je considère Mediapronos comme un site sérieux, fiable et intéressant.

Faut-il pour autant uniquement s’inscrire à Mediapronos et attendre que les bénéfices pleuvent sur votre tête ? Bien sûr que non.

Mediapronos un site de qualité pour apprendre à parier, pour comprendre les mécanismes et pour commencer à générer des gains. La communauté, les conseils de la team, le coaching proposé, tout cela vous invite à devenir un meilleur parieur. Et même avec un ROI de -5,65%, ce test n’est pas complètement négatif.

La période étudiée est limitée, la période a été particulière, et je pense que Mediapronos méritera, dans le futur, un test un peu plus poussé. Cependant, une nouvelle fois, je pense que s’inscrire à ce type de site ne suffit et ne suffira pas pour avoir des résultats garantis.

Comme je l’écrivais à la fin du test de Janusport, les paris sportifs, c’est du long terme. Ce test sur 9 semaines est une indication, pas une vérité première. A vous, donc, de vous faire votre propre avis grâce à mon test.

Et vous, avez-vous déjà testé Mediapronos ? Êtes-vous un fidèle membre Gold ? Pour quelle(s) raison(s) ? Dites-m’en plus en commentaire 😉

pour rejoindre le club Parieur-Gagnant

100% gratuit & garanti sans bullshit

Cliquez ici pour laisser un commentaire ! 0 commentaires